« Ce qui donne à Noto toute sa tenue est la mise en relation constante de la sensation poétique de l’existence et de la pensée, quel que soit le sujet.»
L'INTERVALLE

« Une revue d’art qui participe au renouveau du paysage de la presse. Une interdisciplinarité qui traduit avant tout une ligne éditoriale claire : replacer l’humain au cœur de l’actualité culturelle.»
BEAUX-ARTS MAGAZINE

« Une revue belle, dense et exigeante.
Faire une revue comme on fait salon. »
FRANCE CULTURE, LES CARNETS DE LA CRÉATION

« Depuis avril 2015, “NOTO” donne le ton.
Le topo de cette revue culturelle ? “Construire le réel” à l’aide de la poésie, de l’esthétique chic et de la création littéraire. »
LES INROCKUPTIBLES

« Un projet qui fait rêver et qui emporte par sa grâce et sa magie. 
NOTO est une des plus belles, des plus inspirantes
revues culturelles publiées en France. »
RADIO ICI-CANADA, PLUS ON EST DE FOUS, PLUS ONT LIT !

« La revue qui explore la culture en beauté.
Des contenus forts et engagés, afin de continuer à poser un
regard sensible sur le monde. »
LES INROCKUPTIBLES

Un regard sensible sur le monde.
Depuis sa création, NOTO offre à ses lecteurs une pause réflexive, résolument tournée vers l’extérieur, avec des philosophes, des historiens, des poètes et des artistes. Contribuant à nos thèmes, comme « Frontières » ou « La nuit », ils sont nombreux, tels Georges Didi-Huberman, Etel Adnan, Tristan Garcia, Paul Ardenne ou Pierre Bergounioux, à avoir participé à cette fête de l’esprit.
Ton résolument neuf et enthousiaste, sommaire et charte graphique chic et soignés, signatures prestigieuses ou prometteuses, pour relier des univers qui semblaient se tenir éloignés les uns des autres.
La culture est passionnante avec NOTO.

Une revue solidaire.
La campagne d’abonnements a renforcé la voie dans laquelle s’engage NOTO depuis son premier numéro : celle d’être une revue culturelle qui pollinise et fertilise les cœurs et les recoins, par la diffusion de la culture avec des exemplaires gratuits. La revue l’affirme davantage avec son modèle, qu’elle cherche durable, sans l’ambition d’un leadership, ce qui figure aussi l’alternative.
Depuis le premier numéro, les abonnés, les diffuseurs, aujourd’hui les partenaires apportent un soutien considérable à cette histoire : disperser la culture, laisser flotter des exemplaires de NOTO, pour y permettre des rendez-vous imprévus. Le modèle s’affirme aujourd’hui avec les abonné·e·s solidaires, qui peuvent choisir d’augmenter le tarif de base, permettant ainsi d’offrir davantage d’exemplaires gratuits. Ces exemplaires gratuits seront déposés chez nos partenaires sélectionnés dans toute la France. Le numéro sera également proposé à la vente à 7,50 €.