Penser, décider, agir : les oiseaux (Prévente)

10,00

À la ville, à la campagne, les oiseaux voient leurs rangs se clairsemer, leurs chants se raréfier. Peu à peu, ils disparaissent. Pierre Bergounioux évoque leur place dans sa vie : au fil des mots, il réveille, révèle les liens tissés avec eux, dans une langue poétique, à la fois magique et réaliste, d’autant plus implacable. L’écrivain, en une formule ramassée et fulgurante, nous livre une pensée qui ne peut laisser indifférent.

« C’était le temps où les années enferment tant de choses, de sentiments, de pensées qu’elles durent, chacune, une sorte d’éternité. Et c’est lorsque, fâché contre moi-même, rembruni, j’allais reprendre ma marche que la haute, l’éclatante tirade retentissait à nouveau. Et alors, rien n’était plus pareil. Il faisait aussi sombre, aussi froid mais l’oiseau m’annonçait que les beaux jours étaient en marche, au loin. Il les voyait, lui, de la plus haute branche ou de l’antenne de télévision où il était juché. On ne l’entendrait plus de la journée mais un soir, pas forcément celui du même jour, il ratifiait sa promesse. Chaque année, j’ai passé de longs moments, accoudé à l’appui de ma fenêtre, sous les combles, à ne rien faire que l’écouter, infime point sombre d’où rayonnait le chant augural et glorieux. »

32 pages, broché
En librairie le 20 octobre 2022
Découvrez les premières pages

 

 

41 en stock

Catégories : ,

Description

Pierre Bergounioux est écrivain, essayiste, sculpteur. De son premier roman Catherine(Gallimard, 1984) à son journal Carnet de notes tenu depuis 1980 (Verdier), en passant par Miette (Gallimard, 1995, prix France Culture) ou École : mission accomplie (Les Prairies ordinaires, 2006), il interroge la place de la littérature dans la société et sa capacité à sans cesse élucider le monde. Il est le lauréat du prix de la Langue française 2021.