POUR L’INTELLIGENCE DES POÈTES de Françoise Frontisi-Ducroux

12,00

Pourquoi les méduses portent-elles le nom de Méduse ? En quoi l’anthologie a-t-elle tout à voir avec des couronnes de fleurs ? Le délogement d’Éole, maître des vents, est-il une explication au changement climatique ?

« Le petit livre idéal pour s’initier aux mythes grecs », Adrien Goetz

9 en stock

Catégorie :

Description

Avec Pour l’intelligence de poètes, Françoise Frontisi-Ducroux retrace l’évolution sémantique des mots et fait apparaître, en jouant avec eux, dans leurs métamorphoses, les mythes et les légendes grecs. Une invitation à garder son imaginaire bien ouvert.

Helléniste, sous-directrice honoraire au Collège de France, membre de l’équipe d’Anthropologie et histoire des mondes antiques (Anhima), Françoise Frontisi-Ducroux est l’auteure de nombreux ouvrages sur l’Antiquité grecque, entre autres : L’Homme-cerf et la Femme-araignée (Gallimard, 2003), Ouvrages de dames. Ariane, Hélène, Pénélope… (Seuil, 2009) et Arbres filles et Garçons fleurs. Métamorphoses érotiques dans les mythes grecs (Seuil, 2017).

88 pages, broché
Expédition à partir du 2 décembre

Sommaire
Avertissement.
Anthologie, Analyse, Palinodie, Bucolique, Orchidées, Chimère, Méduse, Éoliennes, Arachné, Ampitryon, Catoptrique, Typographie.
Conversation avec Françoise Frontisi-Ducroux.